Le rituel du bain.

fleurdecarabistouille tout droit réservé

Quand on a de jeunes enfants, on parle souvent du bain et ça devient une routine, quelque chose de banal.

Il y a beaucoup de choses comme ça qui le sont. Mais je suis persuadée que d’enrichir le quotidien avec de la fantaisie permet de planter des graines de créativités dans la tête de mes enfants. Non pas que je veuille en faire des artistes (ou peut-être que si !) mais je veux surtout que cette créativité soit au service de leur quotidien, lorsqu’ils rencontrent une difficulté (l’amplitude de l’échelle des difficultés peut être grande !). Je crois que ça peut leur permettre d’être positif, de surmonter ou contourner les obstacles, de changer constamment là où d’autres attendent que le changement vienne des autres.

Vous me direz: Quel rapport avec le bain ?

Et bien le moment du bain est pour moi un exemple de la créativité et de la fantaisie que je mets dans leur vie. Il est l’illustration des liens que je tisse , des chemins neurologiques inédits que je leur propose.

Il suffit d’un peu de mousse, mais pas toujours, de quelques jeux simples, de livres de bain, mais aussi de couleur, car la fantaisie c’est aussi de la couleur, surtout quand on est petit ! (En plus on nous a vendu la maison avec des leds multicolores dans les salles de bain ! Ce qui enrichit l’expérience ! )

Donc très régulièrement (6 jours sur 7 au moins) je leur donne envie d’aller prendre le bain, d’être acteurs de ce bain, en leur faisant choisir la couleur de l’eau, et je dois dire qu’ils adorent et qu’ils ne s’en lassent pas, et moi non plus !

Prendre un bain dans de l’eau bleue, ou rose, violette ou verte, orange et j’en passe, c’est juste génial quand on a un an et demi et trois ans !

Et ce qui est encore mieux, c’est que lorsqu’ils n’ont pas envie de prendre le bain, je leur dit : Alors ce soir de quelle couleur voulez vous votre eau ?

Et chaque soir, au rythme de chacun son tour, chacun son jour, ils versent eux même le colorant alimentaire dans l’eau, en voyant comment chaque goutte tombe et virevolte comme de la fumée dans l’eau, pour celui qui est liquide, ou en écrasant avec le pied celui qui est en gel, pour finir en mélangeant avec les pied, les mains, ou encore avec l’eau qui coule et qui brasse tout ça.

Toutes ces images sont si simples et en même temps fantastiques de créativité. Toutes ces images sont des petits trésors lumineux qui les rendent acteurs de leur vie, dans l’apprentissage du bonheur, comme si l’esprit était un grand jardin multicolore d’où ces petites graines plantées germeront au gré et besoins des années d’apprentissage.

Je crois en tout cela, je crois que c’est neurologique, je crois que ce genre d’expérience permet une jolie résilience quand c’est nécessaire ! Je pense qu’avec de petites choses, on peut rendre intéressant des activités de tous les jours et faire germer de petites têtes colorées et positives !

Pour que de l’ennui naisse de la couleur, pour que la couleur soit le reflet d’une énergie saine et vitale !

fleurdecarabistouille tout droit réservé